Le théâtre d’entreprise, vecteur de transmission des sciences sociales

June 23, 2014

 

Par Loïc Cadin, professeur émérite à l’ESCP Europe.

 

Le théâtre d’entreprise réveille nos expériences théâtrales et quelquefois des souvenirs anciens.

Pour ma part, j’ai été marqué par le travail du Théâtre de l’Aquarium. Cette troupe montée à Normale Sup par J.Nichet vers 1968 basait son travail sur de l’enquête sociologique (Ainsi « Marchands de ville » sur la promotion immobilière et ses scandales ; « Gob ou le journal d’un homme normal » sur le jeu des médias dans l’affaire de Bruay en Artois…). Il s’agissait en général de susciter et d’alimenter une réflexion politique. Le matériau accumulé donnait lieu à des improvisations, lesquelles  « mettaient en scène » des situations et construisaient des personnages. Les comédiens faisaient un travail proprement théâtral pour décliner les personnages en termes d’expression corporelle, de registre vocal, de mimiques…

 

Le théâtre d’entreprise mobilise cette potentialité d’incarnation de situations et d’accès aux apports des sciences sociales au sens large. C’est un vecteur de transmission de savoir par le biais de la réflexivité qu’il suscite. L’émotion implique ; l’identification interpelle ; l’interaction avec les comédiens met à l’épreuve des grilles théoriques.

 

A nous de jouer !

 

Loïc Cadin,

professeur émérite à l’ESCP, département Stratégie, Hommes et Organisation.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Le confinement et les pratiques addictives

April 22, 2020

1/8
Please reload

Posts Récents

March 30, 2020

Please reload

Archives